10 outils en 1
orthographe
grammaire
difficultés
conjugaison
syntaxe
anglicismes
typographie
québécismes
abréviations
correspondance
Pour être efficace à la
vitesse grand V
Référence complète, unique et fiable, le Multi tient compte des avancées des technologies de l’information, des préoccupations environnementales, des découvertes scientifiques et techniques, des nouvelles réalités. Les nombreux enrichissements de chaque nouvelle édition toujours à la fine pointe de l’évolution de la langue incluent néologismes, locutions, citations, notes grammaticales, syntaxiques, typographiques aussi bien que sémantiques ; synonymes et antonymes ; formes fautives ainsi que renvois aux formes correctes correspondantes ; et font de cet ouvrage de référence un outil indispensable.
Beaucoup plus
qu’un simple dictionnaire
La sixième édition du Multidictionnaire inclut 123 tableaux qui couvrent les notions fondamentales de la grammaire de la langue française. Ils donnent accès facilement et rapidement à des synthèses grammaticales, syntaxiques, orthographiques et typographiques intégrées à la nomenclature du dictionnaire et figurant à l’ordre alphabétique du mot clé. 76 modèles complets de conjugaison sont également parties intégrantes de l’ouvrage.
Une icône
vaut mille mots !
Le Multi neutralise les frontières entre les diverses questions en intégrant les différents types de renseignements linguistiques utiles au sein des articles, dans un seul ordre alphabétique. Dans chaque article, des icônes signalent le type de la note et simplifient la recherche.
Cliquez sur les icônes ci-dessous pour en connaître la description !
Prononciation
Note
grammaticale
Note
syntaxique
Note
typographique
Note
sémantique
ou technique
Note
orthographique
Forme
fautive
Français
québécois
Les mots difficiles à prononcer ou les mots d’origine étrangère sont accompagnés d’une indication en toutes lettres ainsi que de leur transcription selon les critères de l’Association phonétique internationale (API).
Des notes grammaticales signalent les accords problématiques, en particulier l’accord du participe passé des verbes pronominaux, le choix de l’auxiliaire, le genre du nom.
Des notes syntaxiques précisent la construction de la phrase, du complément, la préposition qui convient à tel adjectif ou à tel verbe, les temps et modes verbaux.
Des notes typographiques soulignent l’emploi des majuscules ou des minuscules, l’usage des symboles et abréviations.
Des notes sémantiques apportent des distinctions de sens.
Des notes orthographiques mettent en évidence les graphies qui sont fréquemment la cause d’erreurs.
Précédées d’un astérisque, les formes fautives (anglicismes, calques, impropriétés, etc.) renvoient aux emplois corrects.
Signalés à l’aide de l’icône de la fleur de lis, les québécismes sont principalement des créations servant à nommer des réalités québécoises, canadiennes ou nord-américaines (ex. : acériculteur); des néologismes destinés à éviter un emprunt à l’anglais (ex. : égoportrait); des mots originaires de France, mais qui ne font plus partie de l’usage des autres francophones (ex. : achalandage); ou des emprunts nécessaires à l’anglais (ex. : coroner), et aux langues amérindiennes ou inuites (ex. : achigan). Seuls les mots, sens et expressions conformes au bon usage québécois ont été retenus. Les critères de choix de ces mots respectent l’Énoncé d’une politique linguistique relative aux québécismes publié par l’Office de la langue française en 1985. Le Multidictionnaire mentionne par ailleurs le terme correspondant en usage dans l’ensemble de la francophonie s’il y a lieu.
Un outil gratuit pour les professeurs afin de faciliter l’utilisation du Multi en classe (format PDF).
Quelques images
valent mille mots...
Adapté aux usagers
du XXIe siècle
Le Multidictionnaire de la langue française propose un nouveau genre de dictionnaire, caractérisé par une approche globale de l’usage plutôt que par la seule description du sens des mots, répondant ainsi aux besoins spécifiques des usagers du XXIe siècle. En plus de sa version papier, le Multi est également offert en version numérique, sous la forme d’un logiciel à l’interface simple et conviviale ou sous la forme d’une application pour iPhone, iPod et iPad. Le contenu du Multi est aussi accessible en ligne sur l’Accès Multi. Essayez-le gratuitement pendant 30 jours !
Un accueil unanime
depuis sa parution
Réunissant les questions posées par les usagers en matière d’usage du français, elle [Marie-Éva de Villers] conçut un nouveau type de dictionnaire des « difficultés » adapté aux besoins des Québécois, ce Multidictionnaire des difficultés de la langue française (1988) est passé progressivement du manuel alphabétique répondant à de vraies questions sur l’usage au statut de véritable dictionnaire pratique du français, puis à celui de dictionnaire pédagogique, avec un titre élargi (Multidictionnaire de la langue française, 1997, 2003, 2009). L’auteure vise ce dont ont besoin les Québécois : une norme modérée, à mi-chemin entre la fascination archaïque pour un français défini en France et l’absence de repères dans la spontanéité
ALAIN REY, Dictionnaire amoureux des dictionnaires